Régions d’Obock – L’ONARS procède à des dons alimentaires au camp MARKAZI

Publié le 5 juin 2016

Des tonnes de vivres et des non-vivres ont été acheminé vers le camp Markazi à Obock jeudi dernier, au cours d’une cérémonie de distribution de vivres organisée par l’ONARS. La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire exécutif l’ONARS, M. Houssein Hassan Darar, le directeur général de l’ADDS, M. Mahdi Mohamed Djama, et des officiels issus des agences onusiennes et des partenaires et agences humanitaires intervenantes sur le sol national.

Au cours de cette opération, l’Office national pour l’assistance aux réfugiés et sinistrés a pu distribuer des vivres et des non-vivres convoyés depuis la capitale à des centaines de familles de réfugiés yéménites installés au camp Markazi à Obock.

Les bénéficiaires n’étaient pas peu fiers de cette donation inédite car ils ont reçu des rations alimentations de toutes sortes et en profusion ainsi que des non-vivres dont des vêtements et des couvertures chaudes, des ustensiles de cuisines, des matelas, du kérosène pour la cuisson…etc.

A noter que cette aide d’urgence devrait permettre d’améliorer les conditions de vie des personnes déplacées et couvrir leurs besoins immédiats et sur le plus long terme.

A ce titre, les officiels de l’ONU ont vivement salué l’action de l’ONARS qui a plaidé en faveur de ce projet et négocié pied à pied auprès la Banque Africaine de Développement et pour obtenir la mis en vigueur puis la mise en œuvre de ce projet d’assistance alimentaire avec le soutien de l’ADDS, qui est l’agence d’exécution dudit projet. Ce projet d’aide d’urgence doit apporter une assistance humanitaire à moyen terme aux populations déplacées et réfugiés. Il faut dire que cette assistance proposée par la BAD se veut comme une contribution aux efforts du gouvernement Djiboutien et de la communauté internationale.

Par ailleurs, le projet permettra de renforcer les capacités institutionnelles de l’ONARS grâce à l’octroi de camions et véhicules de transports des vivres et des non-vivres. Le cout total de ce projet d’aide d’urgence accordé par la BAD à la République de Djibouti est d’un millions de Dollars US (1.000.000 USD). Le patron de l’ONARS, M. Houssein Hassan Darar s’est réjouis de cette donation qui apporte un soulagement immédiat aux souffrances de nos « hôtes yéménites» a-t-il dit. Même son de cloche chez les officiels de l’ADDS et du HCR qui ont salué cette opération humanitaire de grande envergure. Au nom des bénéficiaires de l’aide, un réfugié a exprimé ses profonds remerciements aux généreux donateurs qui leur sont venus ainsi en aide.

Laisser un commentaire