Obock : Le Premier ministre inaugure le complexe Al Rahma

Publié le 1 décembre 2015

Le complexe Al Rahma dédié aux orphelins et enfants vulnérables d’Obock, construit par des investisseurs koweitiens, a été inauguré hier par le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed. Une délégation koweitienne était présente au côté du Premier ministre AKM lors de la cérémonie d’inauguration.

Hier, le Premier ministre Abdoulkader Kamil était dans le chef-lieu de sa région natale pour l’inauguration officielle du complexe Al Rahma. Il a été accueilli à son arrivée à Obock par le préfet, M. Dabaleh et par le président du conseil régional, M. Ali Houmed. Le Premier ministre était accompagné du président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed et des frères Al Khaal, deux hommes d’affaires qataris décorés la veille à la Primature pour leurs actions de bienfaisance à Djibouti.

La cérémonie a été haute en couleurs, la bonne humeur obockoise ayant été au rendez-vous. L’ambassadeur de Djibouti à Doha, Moumin Hassan Barreh, était également présent, de même que les dirigeants de la fondation Al Rahma. Dans son discours, le préfet d’Obock, M. Dabaleh, n’a pas manqué de remercier vivement la famille Al Khaal ainsi que la fondation Al Rahma qui a financé ce projet destiné à permettre aux orphelins et enfants vulnérables d’Obock d’avancer dans la vie en ayant les mêmes opportunités que les autres enfants de leur âge.

De son côté, le président du conseil régional, M. Ali Houmed, a affirmé que cet orphelinat allait offrir une vie décente et une éducation de qualité aux orphelins d’Obock mais aussi aux petits Yéménites ayant fui la guerre. Il a profité de cette de cette occasion pour adresser ses remerciements aux généreux donateurs qui ont financé ce complexe.

S’exprimant au nom des investisseurs qui ont cofinancé ce projet, cheick Ahmed Al Hagiri a déclaré que cette initiative d’envergure allait contribuer à la prise en charge éducative des orphelins. Parlant au nom des membres de la famille de la bienfaitrice, M. Ahmed Bin Abdallah Al Khaal a souligné que leur défunte grand-mère a toujours soutenu les actions de bienfaisance et de solidarité ainsi que les projets à caractère caritatif. Mme Aicha Al Khaal a toujours été animée, a-t-il rappelé, par la volonté d’aider ses prochains et surtout d’offrir un cadre de vie meilleur et une éducation de qualité aux orphelins et enfants vulnérables.

Au cours de cette journée, le délégué pour l’Afrique de l’Est de l’ONG Al Rahma, cheick Saad Al Ouleli a assuré que son organisation comptait développer davantage de projets sociaux à Obock mais aussi dans l’ensemble du pays. Au nom de l’ONG, il a exprimé sa profonde gratitude et ses remerciements au président Ismail Omar Guelleh pour son soutien et son parrainage des projets qu’Al Rahma réalise dans le pays.

Le ministre de l’éducation nationale, Djama Elmi Okieh, a pour sa part rendu un vibrant hommage aux généreux donateurs pour cet ouvrage. Les discours officiels ont été clôturés par celui du Premier ministre AKM. « Nous sommes sûrs, a-t-il dit, que les petits Obockois profiteront de ce projet qui leur donnera l’éducation appropriée, la santé, le soutien et l’hébergement. Cet orphelinat aura en son sein un centre hospitalier qui sera également au service des habitants. »

Le Premier ministre a par ailleurs rappelé que la réalisation de ce projet s’inscrivait dans le cadre de la politique sociale du gouvernement et de la volonté du président de la République pour offrir des infrastructures économiques et sociales et atteindre une croissance durable dans toutes les régions.

« La région d’Obock, a-t-il ajouté, a de nouveaux projets qui auront des impacts positifs sur la ville, et qui aideront à diminuer la pauvreté et le chômage dans la région. Nous souhaitons la bienvenue à tous ceux qui veulent prendre part aux travaux caritatifs à Djibouti, et qui veulent offrir leurs services à la population », a indiqué M. Abdoulkader Kamil. « Je remercie, a-t-il dit, nos frères koweitiens pour la réalisation de ce projet caritatif. Je tiens également à remercier l’organisation internationale Al Rahma et son bureau régional pour leur travail charitable et leurs efforts pour le développement à Djibouti.

Mes remerciements vont également à tous ceux qui participent, de près ou de loin à ces opérations charitables, et apportent leur soutien caritatif et leurs services sociaux à Djibouti. » Notons que ce complexe qui occupe un large espace est composé de nombreuses structures dont une école fondamentale qui accueille depuis la rentrée scolaire 360 élèves, des dortoirs, des cantines, un dispensaire, une blanchisserie et des ateliers de formation professionnelle dont les cours techniques sont suivis par plus d’une centaine de jeunes de la région.

KMA

Laisser un commentaire