Les commissions

La Collectivité a mis en place plusieurs commissions spécialisées, sensées si nécessairement à étudier des questions et problématiques de l’administration et de développement régional. Elles sont dénommées ainsi : Leurs premières réunions d’ouverture sont convoquées par le Président du Conseil régional et les membres désignent un Conseiller régional comme Président, responsable chargé de la direction de débats et de travaux de chaque commission.

fleche Commission des affaires Administratives, Juridiques et du réglement Interieur comm_1    fleche Commission de l’Education, de la Santé et de l’Eau

comm_2
fleche Commission des affaires Sociales et culturelles, de la jeunesse et des sports

comm_3

fleche Commission de finances, du plan et du développement économique

comm_4 fleche Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire, des domaines, de l’urbanisme et de l’habitat

comm_5

fleche Commission chargée des affaires maritimes, de la pêche, de l’agriculture et des ressources halieutiques

comm_7

 fleche Commission chargée de la promotion de la femme

Comité de Coordination et Comités Locaux de Développement Régional

04. Depuis juin 2009, la collectivité s’est dotée d’un ‘Comité de Coordination du Développement Régional’ (CCDR), organe en charge de superviser et coordonner l’ensemble des initiatives de développement local. Siégeant au Chef-lieu, ce CCDR est censé aider la mise en place et la supervision de ‘Comités Locaux de Développement’ (CLD) au niveau de la sous-préfecture et d’autres localités éventuelles, véritables espaces de dialogue et de concertation entre tous les acteurs locaux en matière de développement local. 05. A ce jour, la Collectivité régionale d’Obock compte 4 CLD : à savoir un comité dans la sous-préfecture d’Alaylou et un comité dans chacune des localités de Médého, Waddi et Khor Anghar (voir la carte ci-dessous).

DES PLANS DE DÉVELOPPEMENT ET D’INVESTISSEMENT DE LA RÉGION

Développement Régional_pic 06. Le Plan de Développement Régional d’Obock (PDR/Obock) constitue l’instrument d’orientation stratégique du développement de la Collectivité régionale d’Obock. 07. Le PDR/Obock est élaboré à la lumière des indications générales de la politique du gouvernement djiboutien contenues dans l’Initiative Nationale pour le Développement Social (INDS). 08. Il est produit par les responsables de la collectivité régionale, à partir des résultats des concertations avec les représentants des services techniques déconcentrés et des communautés locales et des indications des sources secondaires disponibles, et aussi grâce à l’appui technique de personnes ressources extérieures. 09. Le PDR/Obock a une durée de 5 ans. Il fait état de lieux et définit les domaines de développement régional. Il est complété par un Plan d’Investissement Pluriannuel (PIP/Obock). 10. Le Plan d’Investissement Pluriannuel couvrant la période de deux à trois ans. Le PDR détermine et met en valeur les projets prioritaires et les investissements potentiels de développement régional. Il se décompose en Plan d’Investissement Annuel. Le PIA se substitue à un plan d’actions annuel. 11. Le PIP est budgétisé à son élaboration et renouvelable à l’issue de deux à trois ans pour lesquels il a été conçu. ccdr en seance